Tabac

Alcome | Traitement des mégots : six communes pilotes

4 mars 2022. L’éco-organisme Alcome, créé officiellement en août 2021, a publié un communiqué au sujet du déploiement de son opération « Communes pilotes ». Ainsi, six communes représentatives du territoire français (taille, typologie, organisation des moyens) vont mener « des projets de terrain ambitieux visant à tester des initiatives de nettoiement et de sensibilisation des fumeurs au bon geste ». Il s’agit des villes de La Ferté-sous-Jouarre (Seine-et-Marne), Grenoble (Isère), Rouen (Seine-Maritime), Lalinde (Dordogne) et Châlons-en-Champagne (Marne), ainsi que d’une sixième commune, touristique, qui est en cours de sélection. 

Selon le communiqué Alcome : « Les objectifs de ce programme sont de permettre la contractualisation entre les communes et Alcome en améliorant si nécessaire le parcours d’inscription sur le site d’Alcome ; aider à l’élaboration d’un état des lieux des mégots sur le territoire en sélectionnant les hot spots pertinents (lieux stratégiques où de nombreux mégots sont mal jetés) ; mettre en place un plan d’actions agissant concrètement sur la réduction de mégots (mise à disposition de kits de communication, visuels, cendriers de poche et de rue…) ; mesurer les résultats et l’efficacité du mode opératoire des dispositifs. »

Marie-Noëlle Duval, directrice générale d’Alcome : « Ce programme servira de laboratoire expérimental sur lequel Alcome s’appuiera en vue du développement de ses actions sur l’ensemble du territoire. Alcome explorera avec les communes pilotes retenues les pistes de collaboration les plus prometteuses. L’objectif étant de capitaliser sur l’expertise de ces collectivités et de mesurer l’efficacité des travaux menés pour atteindre collectivement l’objectif de la REP [filière Responsabilité élargie du producteur, NDLR] de réduction de 40 % en six ans du nombre de mégots abandonnés sur les voies publiques. ».

Rappelons que le budget prévisionnel d’Alcome s’élève à 10 M€ pour 2021 et à 20 M€ en 2022 et que la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili évoque même pour les années futures des prélèvements jusqu’à 80 M€ par an. Ces sommes versées par les fournisseurs de cigarettes et de filtres vont permettre de réduire la quantité de mégots dans les espaces publics (rues, plages, parcs, etc.) de -20 % en 2024, -35 % en 2026 et -40 % en 2027.

Lire le communiqué
En savoir plus

Marie-Noëlle Duval, directrice générale d’Alcome

 Tabac

Alcome | Conseil d’État et mégots : une consultation publique jusqu’au 22 septembre

 Cigares

Fédération des fabricants de cigares | REP mégots : le Conseil d’État donne jusqu’au 1er janvier 2023 pour établir un nouveau cahier des charges

 Tabac

Vinci Autoroutes | StopMégots : une sensibilisation aux feux de forêts sur six aires

 Commerces

Confédération des buralistes | Cendriers de poche : distribution gratuite dans l’Hérault et la Gironde

 Cigares

Fédération des fabricants de cigares | REP mégots : un magistrat du Conseil d’État demande l’annulation de l’arrêté

 Cigares

Fédération des fabricants de cigares | REP mégots : un recours auprès du Conseil d’État

 Tabac

CNCT | «Alcome, l’outil de greenwashing de l’industrie du tabac»

 Tabac

Alcome | Traitement des mégots : une dizaine de communes en plus

 Tabac

Alcome | Traitement des mégots : une vingtaine de communes ont signé une convention

 Tabac

Alcome | Traitement des mégots : 39 communes en France ont déjà signé

 Tabac

Alcome | Traitement des mégots : 83 communes inscrites

 Tabac

Ministère de la Transition écologique | Mégots : 80 M€ par an pour ramasser et recycler

 Tabac

Alcome | Mégots : Création du premier éco-organisme

 Tabac

Ministère de la Transition écologique | Mégots : 80 millions d’euros pour le recyclage

 Tabac

MISSION MÉGOTS | Création d’une filière REP dès janvier 2021