Tabac

Alcome | Traitement des mégots : 39 communes en France ont déjà signé

15 novembre 2021. L’éco-organisme Alcome, créé officiellement en août 2021, a déjà contractualisé avec 39 communes françaises, dont quelques grandes collectivités telles que Paris, Reims, Grenoble ou Versailles. Rappelons que le budget prévisionnel d’Alcome s’élève à 10 M€ pour 2021 et à 20 M€ en 2022 et que la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili évoque même pour les années futures des prélèvements jusqu’à 80 M€ par an. Ces sommes versées par les fournisseurs de cigarettes et de filtres vont permettre de réduire la quantité de mégots dans les espaces publics (rues, plages, parcs, etc.) de -20 % en 2024, -35 % en 2026 et -40 % en 2027.

Lire la liste des communes signataires
En savoir plus

 Cigares

Fédération des fabricants de cigares | REP mégots : un magistrat du Conseil d’État demande l’annulation de l’arrêté

 Tabac

CNCT | «Alcome, l’outil de greenwashing de l’industrie du tabac»

 Tabac

Alcome | Traitement des mégots : une dizaine de communes en plus

 Tabac

Alcome | Traitement des mégots : une vingtaine de communes ont signé une convention

 Tabac

Alcome | Traitement des mégots : six communes pilotes

 Tabac

Alcome | Traitement des mégots : 83 communes inscrites

 Tabac

Alcome | Mégots : Création du premier éco-organisme

 Tabac

REP MEGOTS | Le cahier des charges est publié

 Tabac

MISSION MEGOTS | Les cigarettiers ont mis en ligne le site Internet de la filière REP