Tabac

BAT (Lucky Strike, Vype…) | Vaccin contre le Covid-19 : des essais cliniques fin juin ?

15 mai. Le groupe britannique British American Tobacco a diffusé un communiqué au sujet de son projet de vaccin sur la base de plants de tabac.

« Il a été démontré que notre vaccin potentiel Covid-19 produit une réponse immunitaire positive et est prêt à passer à la prochaine phase de test. Nous nous engageons à créer un avenir meilleur pour toutes nos parties prenantes. Nous continuons d’évoluer et de tirer parti des nombreuses initiatives que nous avons mises en place pour faire face à l’impact mondial de Covid-19. De plus, nous assurons le bien-être de notre personnel dans le monde entier et nous assurons que notre entreprise continue de fonctionner efficacement en ces temps difficiles, tout en fournissant de nombreuses formes de soutien direct. »

Développement de vaccins : En avril, BAT a annoncé que sa filiale de biotechnologie, Kentucky BioProcessing (KBP), développait un vaccin potentiel pour le Covid-19. « Depuis lors, nous avons terminé les tests précliniques et sommes heureux d’annoncer que le vaccin potentiel s’est révélé produire une réponse immunitaire positive. En tant que tel, le candidat-vaccin est maintenant prêt à passer à la prochaine étape qui sera les essais cliniques humains de phase 1 en attendant l’autorisation de la FDA. Nous avons engagé des fonds pour mener ces essais cliniques, qui pourraient commencer dès la fin juin, en attendant les réponses des organismes de santé concernés. Nous avons également investi dans des équipements supplémentaires pour augmenter nos capacités de fabrication en cas de besoin. Nous avons soumis notre dossier de préenquête sur les nouveaux médicaments à la FDA américaine qui a reconnu sa soumission, tandis que notre correspondance avec d’autres agences gouvernementales à travers le monde se poursuit. Nous espérons recevoir d’autres commentaires dans les semaines à venir. »

Jack Bowles, directeur général [de nationalité franco-irlandaise, NDLR] : « Nous contribuons de plusieurs autres façons, notamment :
  • Prêt d’équipement de notre laboratoire de R&D pour une utilisation dans les centres de test Covid-19 au gouvernement britannique
  • Utilisation de nos imprimantes 3D pour fabriquer des composants qui seront utilisés dans les écrans faciaux de protection
  • Don à l’un de nos fournisseurs pour garantir la fabrication de 25 000 écrans faciaux de protection supplémentaires
  • Sur plusieurs marchés internationaux, comme le Brésil et le Kenya, nous utilisons nos réseaux de distribution pour nous assurer que les équipements médicaux et d’hygiène atteignent les communautés vulnérables
  • Au Bangladesh, notre usine fabrique un premier lot de 60 000 bouteilles de désinfectant pour les mains
    • Aux États-Unis en particulier : la fondation Reynolds a fait un don au fonds d’intervention Covid-19 pour le comté de Forsyth (Caroline du Nord) ; notre filiale américaine s’est associée avec le gouverneur de Caroline du Nord Cooper et le département de la gestion des urgences en faisant don de masques N95 ; tout en faisant également don de provisions au King Outreach Ministry, une organisation locale d’intervention en cas de crise

Ces efforts mondiaux sont complétés par des dons à des fonds d’urgence et en cas de catastrophe, soutenant les gouvernements dans leur lutte contre la pandémie à l’échelle nationale.

Un support évolutif : À mesure que la situation du Covid-19 évolue, le type de soutien requis à l’échelle mondiale et dans les collectivités où nous opérons changera sans aucun doute. Le soutien de BAT dans le monde entier se pliera et évoluera, répondant aux besoins en constante évolution que crée cette crise. »

Lien vers le communiqué

 Tabac

SANTÉ PUBLIQUE FRANCE | Covid-19 : 27 % des fumeurs ont augmenté leur consommation de tabac... et elle a baissé pour 19 % d'entre eux.

 Vapotage

FRANCE VAPOTAGE | Pour 56 % des vapoteurs français, faire des économies est leur première motivation

 Tabac

SANTÉ PUBLIQUE FRANCE | Covid-19 : « L’éventuel effet protecteur de la nicotine n’est qu’une hypothèse de recherche. »

 Tabac

INTERTABAC | Le salon devrait être maintenu du 18 au 20 septembre 2020