Tabac

CONFÉDÉRATION EUROPÉENNE DES DÉTAILLANTS EN TABAC (CEDT) | Europe : « L’harmonisation des taxes peut être améliorée. »

16 mai. Peter Schweinschwaller est le président de la CEDT (Confédération européenne des détaillants en tabac), qui regroupe huit associations de buralistes dans autant de pays : Italie, France, Espagne, Autriche, Grèce, Hongrie, Allemagne et Belgique. La CEDT fait le point sur la situation de la filière du tabac en Europe en période de Covid-19.

Tirez-vous une leçon de cette crise du Covid-19 ? 

Peter Schweinschwaller : Le constat est simple. Les fumeurs, qui habituellement allaient chercher leur tabac dans les pays voisins où les prix sont moins chers, ont été obligés de l’acheter dans leur propre pays. Par exemple, les Autrichiens achètent souvent leur tabac en Hongrie, les Hongrois vont en Ukraine ou en Biélorussie, ou les Espagnols vont à Gibraltar, au Portugal ou en Andorre. Par ailleurs, nous avons constaté beaucoup moins de contrebande et de contrefaçon de tabac qui, rappelons-le, financent le crime organisé.

Dans quels pays les débits de tabac sont-ils restés ouverts en Europe ?

Par exemple, en France et en Espagne. En Hongrie, Italie, ainsi qu’en Autriche, ils sont presque tous restés ouverts, bien qu’avec de fortes restrictions horaires imposées par les autorités. En Autriche, nous avons 5 600 débits de tabac et seulement quelques dizaines ont fermé leurs portes pour des raisons essentiellement médicales. En revanche, en Allemagne, qui est un État fédéral, certains Lands ont fermé les débits de tabac comme tous les autres commerces qui n’étaient pas de première nécessité, avant de les rouvrir dès le déconfinement. 

Dans quels pays les buralistes ont-ils bénéficié d’aides ?

Dans presque tous les pays d’Europe de l’Ouest, les États ont mis en place du chômage partiel, même si c’était à des taux différents. En Autriche, il y a eu des aides économiques, selon certains critères. En Italie et en Espagne, il n’y a pas eu d’aides spécifiques. 

Les fabricants de tabac ont-ils aidé les buralistes en Europe ?

Nous avons constaté ça un peu en France, en Italie et en Autriche. L’industrie du tabac a essentiellement distribué gratuitement des parois de protection pour les comptoirs, des masques ou des kits sanitaires. Mais dans chaque pays, la situation était bien différente. Ainsi en Autriche, tout le monde s’est fabriqué des masques chez soi et circule avec depuis la fin mars dans les magasins ou les transports en commun.

Où en sont les ventes de vapotage en Europe ?

Dans beaucoup de pays d’Europe, le vapotage est un marché très secondaire. Ainsi la cigarette électronique est surtout présente au Royaume-Uni et en France. Par exemple en Autriche, il s’agit d’un marché très marginal.

Où en est l’évolution de la fiscalité tabac ?

La Commission européenne devrait publier une proposition de taux d’accise a priori en mai 2020 ou dans les semaines qui suivront. Puis le sujet sera discuté au Parlement européen et par chaque pays. 

Où en est-on de la future directive européenne sur le tabac ?

Avant de parler de troisième directive européenne sur le tabac, nous en sommes toujours à l’évaluation de la TPD 2 en 2020. Je suppose que vu les circonstances avec la crise du Covid-19, l’Union européenne n’aura pas le temps avant 2021 de préparer un projet de TPD 3. Mais avant cette troisième directive, un élargissement de la deuxième pourrait être négocié, avec certains produits comme le tabac à mâcher, le cannabis ou le CBD. Rappelons qu’en Suède, le Snuss, qui est du tabac à mâcher, enregistre près de la moitié du marché du tabac. Par ailleurs, l’on trouve légalement des produits à base de cannabis dans plusieurs pays, tels que les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg ou encore l’Autriche. Il faut réglementer au niveau européen. La CEDT explique tout ça aux parlementaires européens depuis un certain temps, afin de préparer le terrain à une mise en vente de tous ces produits à base de tabac ou de cannabis uniquement dans nos points de vente. Les États doivent pouvoir mieux contrôler ces ventes au travers de nos réseaux de vente nationaux, qui ont l’habitude de gérer des réglementations strictes. Il faudra aussi discuter des produits contenant de la nicotine et à base de cellulose, mais qui sont sans tabac. Ces produits se placent comme le Snuss sous la langue ou sur le côté de la gencive.

Pensez-vous qu’un jour l’Union européenne pourra harmoniser la fiscalité et les prix du tabac ?

Évidemment, l’harmonisation des taxes doit être un objectif dans l’Union européenne. Mais l’harmonisation des prix sera très difficile à réaliser, même si ces variations de tarifs d’un pays à l’autre est un important problème pour tous. Plus on va à l’est de l’Europe, plus les prix du tabac baissent. 

La CEDT a demandé à retarder l’interdiction de vente des cigarettes au menthol en Europe ?

Nous avons demandé le report de cette interdiction du menthol, mais malheureusement le 4 mai 2020 la Commission européenne a refusé ce report. Soulignons que c’est surtout un problème majeur pour la France, je sais que mes collègues français se sont battus jusqu´au bout pour trouver une solution, afin de ne pas laisser un stock invendable à la charge des plus faibles dans la chaîne de distribution : les buralistes. Dans les autres pays européens, soit ce segment de marché était totalement marginal, soit des accords d’échange ou de reprise ont été mis en place avec l´industrie pour les points de vente.

 Tabac

Ministère des Comptes publics | Le marché parallèle du tabac « pénalise la santé publique et génère des pertes de recettes fiscales »

 Tabac

SÉNAT | Gouvernement : « Plaider pour une harmonisation de la fiscalité tabac en Europe au cours des prochains mois. »

 Tabac

ASSEMBLÉE NATIONALE | Mardi 9 février 2021 : une intervention en commission de Buralistes en colère et de la Confédération des buralistes

 Tabac

SENAT | Droit de licence : baisse de 2,2 points en trois ans

 Tabac

SENAT | Remise tabac : 10,04 % brut annoncé pour 2022

 Tabac

MINISTRE DES COMPTES PUBLICS, OLIVIER DUSSOPT | Gouvernement : « Pas de hausse de fiscalité sur le tabac en 2021 »

 Tabac

ARRÊTÉ D’HOMOLOGATION | Peu de changement sur les prix du 1er juillet

 Vapotage

CONSEIL DE L’UNION EUROPÉENNE | Vers une taxation du vapotage et du tabac à chauffer ?

 Tabac

SEITA (Gauloises, News, myblu…) | [CARTO] Fermeture des frontières : « Les ventes de tabac augmentent en France, mais baissent chez nos voisins. »

 Tabac

SEITA (Gauloises, News, myblu…) | [CARTO] + 23,7 % sur les ventes d’avril par rapport à mars, avec des chiffres très marqués près des frontières

 Tabac

DÉCONFINEMENT | Un afflux de fumeurs sur village transfrontalier Le Perthus

 Tabac

LES CHIFFRES DE MARS | [DATA] Après le confinement : + 7 % de cigarettes en volume par rapport à 2019