Tabac

Sénat | PLFSS 2023 : évaluation et projet de hausses des taxes sur le tabac à chauffer

15 novembre 2022. Le Palais du Luxembourg a voté une nouvelle version du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2023. Dans ce document de 125 pages, les sénateurs ont notamment souhaité, en page 33, dans le nouvel article 8ter, que « Dans un délai de dix-huit mois à compter de la promulgation de la présente loi, le gouvernement remet au Parlement un rapport sur l’évaluation scientifique de la nocivité relative des produits du tabac à chauffer en comparaison avec celle des autres produits du tabac et de la nicotine, ainsi que sur l’opportunité sanitaire et budgétaire de mettre en place une fiscalité comportementale adaptée au niveau de la nocivité des différents produits du tabac et de la nicotine ».

Au-delà de cette évaluation sanitaire du tabac à chauffer, les sénateurs ont souhaité fusionner en une seule les deux catégories fiscales créées par le gouvernement pour le tabac à chauffer et augmenter ce projet de nouveaux prélèvements (voir tableau).

Reste à savoir comment vont réagir à ce nouveau texte l’Assemblée nationale et surtout le gouvernement qui a passé le PLFSS 2023 jusqu’à présent sans vote en 49.3. Quoi qu’il en soit le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2023 devra être promulgué avant le 31 décembre 2022.

Lire la nouvelle version du PLFSS 2023
En savoir plus

 Tabac

Sénat | PLFSS 2023 : une hausse des taxes tabac avant la fin décembre 2022

 Tabac

Assemblée nationale | PLFSS 2023 : Hausse de la fiscalité tabac et création d’une taxe tabac à chauffer

 Tabac

Ministre de la Santé | PLFSS 2023 : François Braun envisage une évaluation du tabac à chauffer

 Tabac

Association des fournisseurs de tabac à fumer | PLFSS 2023 : L’AFTF se plaint auprès des députés du projet de taxes

 Tabac

Ministère de l’Économie | Le gouvernement justifie sa volonté d’augmenter la fiscalité tabac

 Tabac

Sénat | Révision de la directive tabac : le gouvernement souhaite « limiter les distorsions de concurrence » sur les prix en Europe