Chez Vous

Buralistes en colère (association) | Lettre à Emmanuel Macron : harmoniser les taxes en Europe et réduire à deux paquets de cigarettes les achats à l’étranger

7 mai. Eric Hermeline, le président de l’association Buralistes en colère (née en 2018), qui regroupe plus de 5 000 buralistes followers sur Facebook, a écrit au Président de la République, Emmanuel Macron.
« C’est en ma qualité de président de l’association Buralistes en colère que je viens par cette présente alerter mon Président De La République sur ce que je dénonce avec plusieurs buralistes depuis plusieurs années. Le confinement aura mis à jour ce que nous dénonçons depuis fort longtemps. Des faits qui s’avèrent réels et non contestables, qui parlent d’eux-mêmes à travers les chiffres actuels tabac réalisés en France. Le marché parallèle et de contrebande en France représentent une part du marché non négligeable au profit des pays limitrophes et d’un marché sous-terrain. Ce dont je parle c’est d’une évasion fiscale de plusieurs milliards d’euros à travers la presque libre circulation du tabac en Europe. D’un marché que l’on peut à ce jour chiffrer à hauteur minimum de 30 % du marché national. Ce n’est pas une bagatelle, mais bien de milliards d’euros dont je parle et qui jusqu’au confinement profitaient aux pays voisins et aux vendeurs à la sauvette en optimisant leurs fiscalités au détriment de la nôtre et de celle des caisses de l’état. Se réinventer, avez-vous suggéré hier.

Se réinventer pour ma part, c’est tout d’abord faire entrer des taxes que représente le tabac dans les caisses de l’état ! C’est également privilégier les commerces actuellement ouvert et qui malgré tout pour une grande partie vont être confronté à de graves désordres financiers dès lors ou leurs activités annexes (bar, restauration) sont fermées jusqu’à nouvel ordre. Lorsque les frontières vont se rouvrir, l’afflux de notre clientèle nouvellement retrouvée vers les pays de l’Eldorado ou la fiscalisation est moindre va déstabiliser un peu plus nos confrères. Par ailleurs, il est important aussi de remonter les problèmes que certains d’entre nous rencontrent. Il est anormal de passer la nuit dans sa voiture ou d’attendre des heures à un dépôt Logista pour se ravitailler en tabac et faire face à la demande de notre « nouvelle » clientèle. Se réinventer, c’est anticiper les futurs problèmes et c’est en cela que je me permets de vous écrire, en vous demandant officiellement la diminution drastique d’importation du tabac par les particuliers ramenés à deux paquets maximums par adulte. Actuellement, nous sommes bien loin de cette quantité, en effet un adulte peut en toute quiétude rapporter des pays appartenant à l’espace Schengen quatre cartouches de cigarettes, un kilogramme de tabac à rouler et 400 cigarillos.
Ce sont autant de taxes que laisse filer l’Etat, ce sont autant de buralistes français mis en difficulté financière voyant ses propres clients filer à nouveau vers cet horizon. Ainsi que le gel des produits tabac jusqu’à ce que les divers gouvernements faisant parti de l’UE trouvent un accord concernant la fiscalité sur le produit tabac. Se réinventer, c’est tirer les leçons que nous offre la vie et les chiffres parlent d’eux-mêmes. Inutile d’être un grand mathématicien pour le comprendre. Il suffit d’analyser la situation actuelle pour en comprendre la leçon. C’est également mettre les moyens financiers et humains pour que soient respectées ces directives d’Etat, en sanctionnant tout particulier lourdement si infraction à la législation, il y a. M. Le président, je sais que ces évènements nous marquent tous, nous amènent également à nous poser les bonnes questions et sur notre devenir à tous.
Accéder à ma demande, c’est démontrer que vous êtes derrière les commerces de proximité de France, c’est faire face et dire stop à l’évasion fiscale que représente le tabac. Vous avez à cœur de ne vouloir aucun dépôt de bilan durant ce triste évènement que nous subissons tous, que cet évènement vous a ouvert à d’autres priorités, j’espère que le sort de nos confrères, face à une concurrence déloyale, sera votre priorité de demain. La France va être confrontée à une crise financière de grande ampleur, agir dans pour le bien commun me parait plus que jamais indispensable. »


Contact : ABEC, 14 rue de Gascogne, 32150 CAZAUBON 

postmaster@association-buralistes-en-colere.fr

 Chez Vous

Buralistes en colère (association) | Logista : « Des buralistes attendent des heures et des heures afin de pouvoir s’approvisionner. »

 Chez Vous

Buralistes en colère (association) | Bural’zen : 10 000 masques mis en vente

 Chez Vous

Buralistes en colère (association) | Lettre aux ministres de la Santé, de l’Economie et des Comptes publics