Vapotage

OFDT | Expérimentation de la vape : + 0,8 point chez les collégiens et - 8 points chez les lycéens sur quatre ans

25 janvier 2024. L’Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT) a publié un communiqué sur un rapport d’étude intitulé « Les usages de substances psychoactives chez les collégiens et lycéens ». Cette enquête nationale en ligne et en milieu scolaire menée par l’association EnCLASS a interrogé entre mars et juin 2022 un échantillon représentatif de 9 566 filles et garçons collégiens et lycéens.

Selon le communiqué de l’OFDT : « Au collège, la cigarette électronique, son expérimentation et son usage dans le mois sont restés stables, avec 19,4 % en 2018 et 20,2 % en 2022. En 2022, un collégien sur cinq a déjà vapoté, et un sur dix l’a fait au cours du mois. L’usage quotidien de la cigarette électronique, qui a été interrogé pour la première fois en 2022, concerne 1,4 % des collégiens, soit une prévalence d’usage quotidien équivalente à celle des cigarettes de tabac. Au lycée, en revanche, même si une baisse de 8 points de l’expérimentation de la cigarette électronique a été observée entre 2018 (52 %) et 2022 (44 %), l’usage récent et l’usage quotidien ont progressé chez les lycéens, respectivement 24,2 % vs 16,6 %, et 3,8 % vs 2,8 %. »

Lire le communiqué

Lire la note de résultats
En savoir plus

 Cannabis

OFDT | Expérimentation du cannabis : - 1,4 point chez les collégiens et - 10,6 points chez les lycéens sur quatre ans

 Tabac

OFDT | Expérimentation des cigarettes : environ - 50 % chez les collégiens et - 19 points chez les lycéens sur quatre ans

 Tabac

OFDT | Jeunes de 17 ans : tabagisme en forte baisse et vapotage en petite hausse

 CBD

OFDT | Jeunes de 17 ans : 17,1 % ont expérimenté le CBD

 Cannabis

OFDT | Jeunes de 17 ans : baisse sur le cannabis et hausse sur le poppers

 Cannabis

OFDT et SPF | Étude 2020 : 95% des consommateurs de cannabis utilisent du tabac

 Tabac

OBSERVATOIRE FRANÇAIS DES DROGUES ET DES TOXICOMANIES | OFDT : un rapport sur les addictions pendant le confinement