Chez Vous

ASSEMBLÉE NATIONALE | Up Cohesia : une députée interpelle le ministre de l’Économie

27 octobre 2020. La députée Virginie Duby-Muller (Les Républicains, Haute-Savoie) a interpellé le ministère de l’Économie sur les inquiétudes des buralistes concernant les pratiques commerciales du groupe Up avec sa marque Up Cohésia.

La question :

« Les buralistes reçoivent depuis le début du mois de juin 2020 des factures de gestionnaires des cartes bancaires offertes en France aux demandeurs d’asile. Plusieurs buralistes de ma circonscription m’ont ainsi alertée sur le fait que la société Up Cohésia, missionnée par l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), leur réclame des commissions de 3 % par transaction (soit dix fois plus que les commissions sur les cartes bancaires, qui sont de l’ordre de 0,25 % à 0,35 % sur les transactions. Aucun buraliste n’a signé de contrat avec la société Up Cohésia et ils ne souhaitent donc pas payer ces commissions imposées. Outre cette situation profondément injuste, de nombreux buralistes expliquent que ces cartes prépayées par l’État (et donc par l’impôt des Français) sont très souvent détournées de leur objet, puisqu’elles permettent également aux personnes détentrices de les utiliser pour faire des paris sportifs ou acheter des jeux à gratter. Face à cette situation, de nombreux buralistes ont décidé de refuser ces cartes comme moyen de paiement. Aussi, elle souhaite connaître son analyse sur cette situation incompréhensible. »

 Chez Vous

BURALISTES | Un groupe sur les débits de tabac saisonniers condamnés

 Chez Vous

MINISTÈRE DE LA SANTÉ | Les buralistes et les vape-shops restent ouverts

 Chez Vous

OLIVIER DUSSOPT, MINISTRE DES COMPTES PUBLICS | 90 M€ d’aides d’État aux buralistes versées en 2019