Vapotage

Sovape | « Un recul de dix ans avec l’avis du Haut Conseil de la santé publique »

11 janvier 2022. L’association de vapoteurs Sovape (créée en 2016 et sans lien avec les industries du tabac ou pharmaceutique) a publié un communiqué au sujet de l’avis du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) officialisé le 4 janvier 2022 sur les bénéfices-risques de la cigarette électronique. 

Selon le communiqué de Sovape : « Dénué de vision, l’avis publié est sous-tendu par la morale, fait reculer de dix ans les acquis de la lutte antitabac française, sans réflexion sur l’impact de la communication anxiogène sur l’efficacité du dispositif, sans réflexion sur la sécurisation des pratiques critiquées (DIY notamment). Il révèle une méconnaissance des acteurs et des usages. Bref, un travail scolaire éloigné des réalités avec des références douteuses (étude rétractée) et des omissions (études Pasteur sur la réduction de la nocivité de la vape par rapport au tabac). »

Lire le communiqué de Sovape
Lire la contribution de Sovape auprès du HCSP
En savoir plus

 Vapotage

Haut Conseil de la santé publique | Le HCSP ne défend plus la vape

 Vapotage

Sovape – Aiduce | Faut-il craindre une interdiction des arômes ?

 Vapotage

Sovape | Une lettre de sensibilisation aux 705 députés européens

 Vapotage

Sovape | Appel aux médecins pour soutenir le vapotage

 Vapotage

Sovape | Sondage BVA : Pour 42 % des Français, vapoter est aussi risqué que fumer

 Vapotage

SOVAPE | Inserm : 81% des jeunes primo-vapoteurs ne sont pas fumeurs quotidiens

 Vapotage

SOVAPE | Tabac Info Service assure la promotion du vapotage

 Vapotage

SOVAPE | Sondage BVA : 75 % des Français ne savent pas que vapoter est moins dangereux que fumer