Commerces

FDJ | Depuis le confinement, un recul de 60 % des mises

21 avril. La Française des jeux annonce dans un communiqué que, au 1er trimestre 2020 : « Les mises sont en recul de 5 %, à 4,1 milliards d’euros, et un chiffre d’affaires en baisse de 1 %, à 0,5 milliard d’euros. Mais depuis le 16 mars, début du confinement, les mises affichent un recul de près de 60 % avec :
la suspension totale du jeu Amigo depuis le 19 mars ;

une réduction de près de 95 % des paris sportifs à la suite de l’annulation de la plupart des compétitions.

La FDJ a d’ores et déjà engagé un plan d’actions visant à économiser sur le reste de l’année 2020 plus de 80 millions d’euros, soit plus de 10 % de ses coûts fixes annuels. Réduire de 30 % les dividendes. Compte tenu des incertitudes engendrées par cette crise inédite, le conseil d’administration a décidé de proposer à l’assemblée générale du 18 juin de maintenir le versement d’un dividende, mais d’en diminuer le montant de 30 %, à 0,45 euro par action. Au 20 avril, la FDJ dispose d’une trésorerie mobilisable supérieure à 800 millions d’euros. Compte tenu de cette situation financière solide, le groupe n’a pas demandé à bénéficier des dispositifs publics de soutien financier ou d’activité partielle. 

Stéphane Pallez, présidente-directrice générale du groupe FDJ : « Depuis le début de cette crise sanitaire sans précédent, le groupe FDJ a renforcé sa mobilisation pour en limiter les effets sur l’entreprise, ses salariés et ses parties prenantes, dans un esprit de responsabilité et de solidarité. Cette situation exceptionnelle a d’ores et déjà des effets très significatifs sur l’activité de l’entreprise. »

 Commerces

PMU | « 90 % de chiffres d’affaires quotidien en moins »