Cigares

BOUTIQUE : Édito | Cigares faits main : peu de hausses de prix en mars 2021

Bruno Cornec, directeur adjoint de la rédaction

À l’occasion de l’application de l’arrêté d’homologation des prix du tabac du 1er mars 2021, on constate que l’essentiel des fabricants-distributeurs de cigares faits main n’ont pas augmenté leurs tarifs dans les civettes françaises.

LES FOURNISSEURS AVEC LOGISTA

À l’image de l’ensemble des produits du tabac importés par Logista, il n’y a eu aucune hausse de prix pour les modules faits main. Ainsi les fabricants de hecho a mano (STG, J. Cortès-Oliva, Arnold André et Villiger) ou les faits machine premium cubains, qui se font livrer par le principal logisticien, sont restés stables dans leurs tarifs.

LES IMPORTATEURS DIRECTS

De même, Soditab, Maya Selva Cigares, Eurotab et Cigares du monde n’ont pas augmenté les prix sur leurs modules. En revanche, trois autres fournisseurs ont pratiqué des hausses significatives, à l’image d’Albana Tobacco avec de 10 à 30 centimes supplémentaires sur une trentaine de cigares, de Davidoff of Geneva France avec de quelques dizaines de centimes jusqu’à environ 1 € en plus par pièce sur la plupart de son catalogue des faits main et enfin de Coprova. Le principal fournisseur de cigares premium dans l’Hexagone a fait progresser ses prix de quelques dizaines de centimes à quelques euros pour de nombreux modules. À titre d’exemple et dans l’ordre du Top 5 des ventes 2019 de Coprova : pas de changement pour José L Piedra Cazadores  (3 €) et Petit Cazadores (2,30 €), mais + 0,10 € pour Romeo y Julieta Mille Fleurs et Partagas Mille Fleurs à 5,80 €, ainsi que + 0,50 € pour le Partagas Serie D N° 4 à 15,50 €. Enfin parmi les Habanos les plus chers du portefeuille cubain : + 3 € pour le Cohiba Behike 52 à 51 €, ou + 4 € pour le Cohiba Behike 54 à 67 € ou le 56 à 72 €.

Les politiques de prix sont donc assez contrastées parmi la douzaine des principaux fournisseurs de modules premium en France.

 Cigares

L'Edito | Cigare : quel avenir entre fagots et éditions limitées ?

 Tabac

L'Edito | CBD : vers une réglementation au début de 2022 ?

 Cigares

Gentlemen Beauty, à Toulouse | Ouverture d’un institut de beauté pour hommes et de son fumoir à cigares

 Cigares

NOUVEAU NUMÉRO BOUTIQUE | Printemps 2021