Vapotage

Collectif des professionnels de la vape | Vapotage : quand le principe de précaution entrave la santé publique

9 novembre 2023. Le Collectif des professionnels de la vape (CPV), créé en octobre 2023, a publié son troisième communiqué sous la forme d’une tribune libre. Le porte-parole du CPV Xavier Brunschvicg, un ancien responsable du service corporate de British American Tobacco France, a signé ce texte qui s’introduit ainsi : « En plein Mois sans tabac, le rapport de la France à la cigarette électronique incarne à la perfection les limites d'un sacro-saint principe de précaution qui finit, ici, par s'avérer un frein à l'amélioration de la santé publique. »

Selon la conclusion de la Tribune libre : « Ne devrait-on pas considérer que c’est justement au nom du principe de précaution que nous devons encourager les fumeurs à vapoter ? 75 000 morts annuelles garanties d’un côté. Potentiellement 75 000 vies sauvées chaque année de l’autre. Elle est là l’alternative ! Ne laissons pas la morale et la politique l’emporter sur la santé publique. Ne laissons pas prospérer une vision dévoyée, inversée et délétère du principe de précaution. Ne préférons pas assumer l’absolue certitude de 75 000 décès par an plutôt que “prendre le risque” de promouvoir la vape qui n’a jamais tué personne. À l’occasion du Mois sans tabac, au nom de la santé publique, de la réduction des risques et d’une acception non dévoyée du principe de précaution, promouvons enfin la cigarette électronique. »

Lire la Tribune libre
En savoir plus sur le Collectif

.   Xavier Brunschvicg, porte-parole du CPV.

 Vapotage

Collectif des professionnels de la vape | Institut national du cancer : une étude sur les jeunes prouve qu’il n’y a pas d’effet passerelle entre vape et tabac

 Vapotage

Collectif des professionnels de la vape pour la santé publique | Un nouveau porte-parole pour défendre le vapotage